Christine_de_pisanVoilà, il paraît, 600 ans que Jehanne la Pucelle naquit. Mais non je ne vais pas vous faire le couplet que Jeanne est à tout/es les Français/es. Je veux juste en profiter pour vous parler de Christine de Pisan (1364), dont la dernière oeuvre fût le Ditié de Jehanne. Encore une de ces inconnues de l'histoire, et pourtant elle sût écrire des textes tant politiques que didactiques, être poête et religieuse, être "homme de plume" et aussi fille d'estude. Elle fût sans doute la première féministe française connue, puisque veuve à 25 ans, c'est sa plume qui lui permit de vivre.  _Christine_de_Pisan_and_her_son

Elle  attribue l'inégalité intellectuelle entre hommes et femmes non à la nature, mais à l'éducation et aux représentations d'elles-mêmes fournies aux femmes par le discours misogyne dominant. Elle fût la première à formuler une protestation véhémente contre les préjugés discriminatoires à l'égard des femmes, soutenant que "si la coutume était de mettre les filles à l'école, elles comprendraient subtilités d'art et de science comme il faut". Elle a aussi essayé de fédérer les femmes contre la guerre de cent ans qui tuaient les hommes et les fils, et réécrit des tranches d'histoires d'un point de vue féminin.

A quand des rues Christine de Pisan ...... ?