Comment en est-on arrivés là ? Je me souviens quend j'étais enfant des heures que mon frère et moi passions à P1120428plat ventre sur le tapis, dévorant nos livres. il y avait Bigglesworth qui me passionnait autant qu'il donnait des ailes à mon frère; il y avait la Comtesse de Ségur que nous lisions tous les deux ..... et les Club des 5, et les Clan des 7, la collection des Rouge et Or  ..... comment en sommes-nous arrivés à cette inégalité qui fait que 46% des femmes ne lisent pas, contre 62% d'hommes. L'article de La Croix est à cet égard révélateur : " Lire ne va pas avec l'idée que les garçons se font de la virilité" !

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'explication qu'en donne cet article. Ainsi, c'est parce que les femmes accompagnent plus les enfants dans leur travail scolaire qu'elles liraient plus, c'est parce qu'elles ont plus de temps libre qu'elles liraient plus ..... mais dans ce cas, les hommes qui ont beaucoup plus de temps libre que nous devraient être des lecteurs compulsifs.

Dans la désaffection des garçons pour le livre et au contraire l'affection que lui portent les filles, je vois plus les conséquences des sollicitations extérieures : jeux vidéos : les bacs chez les commerçants sont révélateurs ...... guerre, combat, courses de voitures, compétition ..... jeux en extérieur :  combien d'équipements sportifs àP1120432 vocation majoritairement masculine pour combien d'équipements mixtes ? je ne parle pas d'équipements à vocation majoritairement féminine parce qu'il n'y a pas beaucoup d'exemples de sports dits "féminins", à part peut être la natation synchronisée. Puisque nous en sommes revenus à des rayons filles et des rayons garçons dans le secteur des jouets, il faut avouer que les sections roses sont bien peu passionnantes .... ménage, poupées, mini stars ..... j'aurais détesté qu'on ne propose que cela quand j'étais enfant ...... Heureusement nous avions à l'époque un jeu naturel et gratuit, cela s'appelait les espaces vierges, la nature .... pêche aux grenouilles, chasse aux escargots, cabanes dans les arbres, cueillettes de champignons sans compter les représentations de théâtre où garçons et filles partageaient les même livres, même si je l'avoue il fallait un peu traîner les garçons pour jouer les acteurs ... mais je me souviens que nous jouions plus ensemble... et nous lisions plus ensemble ........ y compris quand nous étions adolescents sous la tente en été ... que d'après midi passés ..... euh  je n'en dirai pas plus!

En parlant jeux vidéo, je ne peux résister, j'ai découvert un jeu auquel vient de jouer mon petit fils sur mon PC : la terre est polluée, les ressources sont en baisse constante, n'y survivent plus que les pingouins, ils vivent en tribus : jaune, rouge, bleu, vert .... or il n'y a de place que pour une seule tribu ... que pensez-vous que l'on demande à l'enfant ? partage, solidarité, aide, économie de ressources ? eh bien non ... il faut attaquer les autres pingouins .... vous avez bien lu .... il faut attaquer ses congénères dès qu'ils ne sont pas de la même couleur. Le dernier survivant sauve la tribu dont il arbore la couleur !!!!!!