feminicide"Oh mon Dieu !" murmura-t-il, la tête dans les mains.

Il leva les yeux, la regarda et à sa grande surprise elle vit que son visage était couvert de larmes. "Je suis tellement désolé, terriblement désolé. Pardonne moi, pour l'amour du ciel, dis moi que tu me pardonneras. Cela n'arrivera plus jamais. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Le stress au travail, les soucis d'argent ... cela fait des jours que je suis inquiet, mais m'en prendre à toi, toi ...... de toutes les personnes ....."

Il se brisait devant elle, les épaules secouées de sanglots. " Quel homme suis-je ? Quel animal suis-je devenu ?". 

"Tout va bien, ne t'inquiète pas". Elle le toucha du bout des doigts. Elle ne pouvait pas supporter de le voir ainsi. 

"Merci, merci mon dieu !". Il l'attira vers lui, l'embrassa de toutes ses forces, et bien que cela lui fit mal, que sa lèvre fendue soit douloureuse, elle le laissa faire.

domination_masculine

On considère qu'il faut en moyenne 35 occasions différentes de violences domestiques avant qu'une femme ne se décide à porter plainte.

Alors pour moi, la femme de l'année, non ce n'est pas Anne Sinclair ou ... pire encore comme on l'a suggéré Christine Lagarde. Non, pour moi la femme de l'année est anonyme, c'est celle qui est victime encore une fois de féminicide. C'est celle que la Loi française ne met pas à l'abri. C'est celle que les violences conjugales brisent, celle qui est détruite dans son corps, dans son esprit. Celle que la domination masculine écrase avec la complicité silencieuse de toute une société.