hemicycle_8Et voilà ! Nous voici devant un des effets de la réforme parlementaire ! cet après midi débat (enfin !) mais sans vote (quelle démocratie !) au sujet de l'engagement de la France en Afghanistan. Ont pris la parole, bien sûr le Ministre des Affaires Etrnagères, puis les porte paroles des groupes politiques (tous des hommes), les présidents des commissions concernées (hommes) et le Ministre des Armées  (homme). Les femmes ? elles étaient invisibles, inaudibles. Elles auraient dû quitter l'hémicycle !

Tous ces hommes bien sûr rendent hommage à nos valeureux  soldats ... rien sur leurs épouses, leurs compagnes  qui se rongent d'inquiétude, essaient de le cacher aux enfants et font face seules à toutes les tâches et soucis de ce qui fait la famille.