Difficile sujet à aborder que celui de la prostitution, non qu'elle soit acceptable, mais elle existe, il s'agit de pute3gérer l'existant, tout en tendant vers la suppression de la prostitution. On ne peut accepter qu'au XXI ème siècle, on en soit rendu à acheter les femmes, les hommes en morceaux, en miettes : ici un vagin, là un utérus .....

pute5Sur le sujet aller faire un tour sur le blog de Malka Markovitch pour lire un texte sur le "travail" d'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. Que veulent réellement les personnes handicapées ? vivre leur vie, dans le respect de leur dignité, de leur intimité. Elles veulent une vie sociale, relationnelle, un accès aux loisirs. Certes, la sexulaité pour elles c'est compliqué, mais leur demande n'est pas un service sexuel qui leur serait attribué parce que personne ne voulant d'elles, il ne leur reste que la solution marchande. C'est méprisant pour elles, et surtout, il s'agit d'un détournement au profit d'une petite minorité d'hommes qui veut justifier sa demande d'accès à la prostitution.

(photos Picture for "The MeatMarket". Charity event and photo exhibition against human trafficking. Kødbyen, Copenhagen April 30th @ Artrebels.)


People are also trafficked as working slaves. They work for the rest of their lives.
The tag shows that people are goods and will be discarded after use.