congr_s_versaillesEt voilà ! L'après midi du Président qui se souhaite boeuf quand il est grenouille, c'est fini. Il est  reparti avec sa petite femme à son bras. Mais au fait, combien de femmes ont-elles parlé devant ce dispendieux Congrès de Versailles ? Une conférence de presse à 400 000 euros pour rester entre mecs et s'assurer que les femmes ne parleront pas !

Cinq groupes politiques ont pris la parole. Les orateurs dont l'ordre a été tiré au sort, sont François Sauvadet (Nouveau Centre, Assemblée), Michel Mercier (Union centriste, Sénat), souvent cité ces derniers jours comme entrant dans le prochain gouvernement, Henri de Raincourt (UMP, Sénat), Jean-François Copé (UMP, Assemblée) et Yvon Collin (RDSE, Sénat). Chez les non inscrits, c'est le député Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) qui devrait s'exprimer. François Bayrou (MoDem) s'était inscrit le premier mais il a choisi de passer son tour. Vous avez bien lu : AUCUNE FEMME ! Absolument personne ne s'en est ému. Je trouve qu'il s'agit là d'une véritable injure à toutes les électrices, une claque à toutes les députées et sénatrices.

Et en plus sa petite phrase "La Burqa n'est pas la bienvenue en France" me reste vraiment en travers; si c'est pour dire cela, il aurait mieux fait de se taire.