Premier chapitre d'un thème qui en comportera d'autres ! Vannes, ville située dans un cadre magnifique mais catastrophiquement abîmée par les équipes municipales qui se succèdent aux affaires. Le cadre ? c'est le Golfe du Morbihan et là rien à dire. C'est magnifique, serein et sauvage.DSCN0606 En dix minutes de marche on est là où est prise cette photo.

En ce qui concerne la ville elle même, elle pourrait être de caractère, jolies maisons à pans de bois, rues à petits pavés, architecture relativement respectée, même si il serait certainement souhaitable d'avoir des exigences afin qu'un certain respect des lieux soit respecté. Les magasins se créent comme ils le souhaitent et les mêmes enseignes, identiques partout en Europe, avec leurs vitrines franchisées viennent banaliser les rues.

DSCN3772C'est lors d'évènements plus particulièrement touristiques, comme les fêtes historiques, qu'on voit la ville à travers les yeux des visiteurs et que l'ampleur des dégâts apparaît.

Vannes se défigure et l'équipe en place ne travaille absolument pas à conserver ce qui peut l'être. Pour cela, il faudrait un maire qui aime cette ville, qui mène son équipe dans une volonté de sauvegarde des sites. Or notre maire n'est soucieux que d'une chose, l'économie et l'emploi. Vision à court terme puisque de plus en plus de touristes se détournent de la ville ne la trouvant pas plaisante à visiter. Le tourisme, une des ressources de la ville, n'est plus ce qu'il devrait être.Trop de voitures, pas assez de voies piétonnes et aucune piste cyclable en centre ville.  Voilà une ville où les pots d'échappement sont à hauteur des tables de café, où les bancs, Place de la Mairie sont noyés dans un parking,  où les voitures circulent parmis les étals du marché, pouah ! des légumes bio aux effluves d'essence ! Impossible de flâner le nez en l'air pour admirer les maisons, on gêne les voitures !